Europe Iles Féroé Voyage

Découvrir les Iles Féroé

« Découvrir les Iles Féroé » se situe tout en-haut de votre Bucketlist ? Et bien, je ne peux que vous encourager à réaliser ce projet. Je suis moi-même partie en janvier 2020 à la découverte de cet archipel danois et je n’ai qu’une envie, c’est d’y retourner. 

Afin de vous aider dans la préparation de votre voyage dans ce magnifique pays, j’avais envie de partager mon expérience et de vous donner aussi mes quelques conseils. 

Les Iles Féroé

Méconnues par beaucoup d’entre nous, les Îles Féroé se situent au nord de l’Europe, entre l’Ecosse et l’Islande. L’archipel des Féroé est un territoire autonome du Danemark donc il possède ses propres institutions et surtout sa propre langue. Bien sûr les féroïens parlent aussi très bien le danois. Une grande partie des habitants que nous avons rencontrée parlait par ailleurs aisément l’anglais. Nous n’avons rencontré aucun problème de communication une fois sur place.


Combien de temps pour visiter les Iles Féroé?

Nous avons passé une semaine à parcourir les différentes îles de l’archipel, mais je pense que je n’aurais pu n’y rester en quelques jours, car il y a tellement de choses à découvrir! Je vous conseillerais d’y consacrer au minimum 5 jours si vous souhaitez voir seulement les spots les plus connus. 


Quelle est la meilleure période?

Janvier: 

C’est le mois que nous avons choisi pour partir découvrir les Îles Féroé. Je dois vous avouer que ce n’est pas forcément le meilleur de l’année au niveau météorologique, mais nous avons quand même passé un séjour magique. Le temps étant très changeant, nous nous sommes parfois retrouvés avec le soleil, puis quelques minutes plus tard de la pluie et à nouveau de la pluie. Je dois aussi avouer qu’ayant déjà voyagé en Islande durant l’hiver, j’étais plus que motivée à repartir dans un pays scandinave durant la période hivernale, pour la beauté des paysages enneigés et surtout pour la tranquillité qu’apporte le voyage hors saison. Vous vous retrouvez pratiquement tout le temps seul avec la nature et ces moments n’ont pas de prix! 

Printemps/été: 

Après discussions avec les locaux, pour eux, la meilleure saison pour découvrir les Îles Féroé reste la fin du printemps jusqu’à la fin de l’été, début automne. C’est à cette saison que le soleil est le plus présent et surtout que les précipitations restent un peu moins fréquentes que durant le reste de l’année. Mais, c’est aussi le moment de la haute saison touristique ! Durant cette période, les chances d’observer les puffins atteignent leur maximum, en particulier sur l’île de Mykines. 

Une photo qui a été prise 2 minutes avant une tempête dans les îles Féroé.

Les randonnées payantes

C’est un des aspects que je trouve assez triste concernant les Îles Féroé. Ce sont ces randonnées payantes. Ils en existent une dizaines. Pour vous expliquer en gros, certaines de merveilles de nature se situent sur des terrains privés. Et donc les propriétaires ont décidé d’y appliquer une taxe de passage. Elles sont parfois très exagérées comme par exemple pour la lac de Leitisvatn, 200 DKK soit 30 CHF/USD par personne. Mais souvent, elles restent toute à fait correcte.

Je vous mets en lien le site officiel du tourisme aux Îles Féroé qui regroupent toutes ces randonnées payantes. Sur ce site, vous trouverez aussi un grand nombre d’informations utiles sur les îles Féroé.


Comment se loger?

Ce point n’est pas très compliqué durant la basse saison, mais il peut se révéler un peu plus ardu durant la saison touristique.

Hotel/auberge de jeunesse

L’offre disponible reste très variée, mais si vous recherchez des établissements pour petit/moyen budget, le choix se restreint assez rapidement et encore plus vite en été. Vous trouverez un grand nombre d’hébergements aux abords de la capitale Torshavn. Les prix varient entre 15 CHF/USD pour le moins cher et jusqu’à plus de 200 CHF/UDS selon la catégorie que vous choisirez. 

Durant notre séjour, nous avons séjourné seulement une fois dans une auberge de jeunesse sur l’île de Vagar. Nous étions les seuls clients, donc nous ne nous sommes pas marchés dessus! 

Airbnb

L’autre solution que nous avons testée fut les Airbnb. Il y en a un grand nombre un peu partout sur les différentes îles. Par ailleurs, c’est, je pense, la solution la plus économique après le camping si vous voyagez durant la bonne période. Nous avions choisi deux établissements, un à Torshavn qui fut une chambre privée dans une maison. Le deuxième à Klaksvik qui était lui un petit studio hyper mignon! Je partage volontiers mes adresses si vous le souhaitez! N’hésitez pas à me le demander. 

Camping

La solution prisée par les voyageurs à petit budget reste le camping. Il existe quelques places de camping désignées à travers le pays. Il est conseillé de s’installer dans ces endroits, étant donné que le camping sauvage est interdit dans le pays! Je pense que si vous souhaitez camper, pensez à investir dans une tente qui résiste au vent et à la pluie. 

Photo qui a été prise à Torshavn dans Les Iles Féroé.

Comment se déplacer sur les Îles Féroé?

Il existe deux principales possibilités de parcourir les différentes îles, la location d’un véhicule ou bien l’utilisation des transports en commun. 

Transports publiques 

Il faut savoir que les différentes îles sont très bien reliées par des bus desservant même plusieurs fois par jour certaines destinations. Etant donné que les distances entre les principales villes du pays ne sont pas grandes, vous pouvez facilement vous rendre de l’aéroport à Klaklsvik, principale ville des îles du nord, en une matinée. Cette solution semble être la meilleure si vous souhaitez découvrir les Iles Féroé sans trop dépenser. Sans oublier que certains trajets peuvent être faits en hélicoptère pour de modiques sommes, un moyen de transport tout à fait normal aux Îles Féroé, qui de plus, vous fera vivre une expérience inoubliable. 

Le seul point négatif serait pour moi le fait que certains endroits au milieu de la nature ne sont pas forcément desservis par les bus. 

Louer une voiture

C’est la solution que nous avons choisie pour notre séjour. Nous souhaitions avoir un maximum de liberté pour découvrir le pays. C’est vrai que cela reste un budget plus conséquent que l’utilisation des transports publics, mais on gagne en liberté. 

Conduire aux Iles au Féroé est très simple. Les routes et les tunnels sont généralement très bien entretenus. Vous verrez que sur certaines petites îles, les tunnels sont un peu vétustes, mais ils vous feront vivre de jolies aventures. Un point important de la conduite sur l’archipel concerne la forte présence de moutons sur le bord des routes. Ils surgissent parfois de manière inattendue. Donc faites attention aux moutons quand vous conduisez!

Les parkings sont pratiquement tous gratuits, il vous suffira de mettre votre heure d’arrivée sur le disque de stationnement. 

Pour franchir les deux principaux tunnels (entre les îles de Vagar et de Stremoy, ainsi qu’entre Estuoy et Klaksvik), une taxe de 100 DKK (14.5 USD/CHF, 13.3 EURO) vous sera demandée. Ce prix comprend un aller et un retour. Si vous louez une voiture cette taxe sera normalement directement débitée de votre carte de crédit. Renseignez-vous auprès de votre loueur.

Voici les magnifiques routes qui sont présentes dans les îles Féroé.

Mes indispensables 

Une veste de pluie 

Je pense que c’est le must à avoir lors d’un voyage dans les Îles Féroé, encore plus que les chaussures de marche! Le temps change tellement vite et est tellement imprévisible que la veste de pluie devient ton meilleur ami. La mienne faisait également office de coupe-vent par sa matière en goretex! 

De bonnes chaussures de randonnée

En partant aux Îles Féroé, il est fort probable que vous fassiez des randonnées dans la nature. Compte tenu de la météo très changeante, je vous conseille vivement de prendre de bonnes chaussures de marche et non seulement de simples baskets sans profil! En partant de Suisse, j’avais hésité entre des chaussures de Trail ou mes chaussures de montagne. Et bien, je peux vous dire que j’étais contente d’avoir opté pour mes chaussures de marche. Les sentiers étaient souvent mouillés et glissants. Je pense qu’avec mes autres chaussures, les chutes auraient été plus inévitables et mes pieds se seraient souvent retrouvés mouillés.

Un appareil photo

Les paysages sont tellement magnifiques que nous avons tout le temps envie de nous arrêter pour immortaliser ces instants magiques. Si vous avez plusieurs objectifs, je vous conseille de prendre un objectif grand angle avec vous! Vous verrez une fois sur place, vous aurez envie de capturer encore plus du paysage!  

Un thermos/gourde

Au vu du temps plutôt froid et venteux auquel nous avons été confrontés, nous étions plutôt contents d’avoir emporté nos gourdes isothermes afin d’avoir toujours une boisson chaude à disposition ! Je pense que même si boire du thé ne fait pas partie de vos envies, une gourde peut toujours vous servir de contenant basique, en sachant que l’eau du robinet est potable! Cela vous évitera d’acheter des bouteilles en plastique et aussi d’économiser quelques couronnes. 


Mon itinéraire

J’ai prévu d’écrire un autre article plus précis sur mon itinéraire dans les Îles Féroé. Il devrait sortir dès la semaine prochaine! Alors restez connecté pour découvrir la suite des étapes de mon voyage!

J’espère que mon article vous aura plu et qu’il vous permettra d’organiser au mieux votre voyages aux Iles Féroé!

Une petite sélection d’articles qui pourraient vous plaire!

Vous avez aimé cet article, épinglez-le sur Pinterest!

voici l'image qui est présente sur Pinterest pour mon article sur les îles Féroé

Leave a Reply