Arménie Europe Géorgie Voyage

Découvrir le Caucase

Le Caucase, une partie du monde encore un peu oubliée des touristes, mais qui mériterait d’être reconnue à sa juste valeur. Cette région du monde se compose de la Géorgie, de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan et vous réserve beaucoup de surprises et de rencontres inoubliables.  

En partant découvrir la Géorgie et l’Arménie, je ne m’attendais absolument pas à découvrir autant de beaux endroits et surtout une telle diversité de paysages, de cultures et de nourritures locales. 

Petite aparté avant de commencer, je n’ai visité que l’Arménie et la Géorgie, mais je trouvais sympathique d’ajouter quelques informations sur l’Azerbaïdjan étant donné qu’ils font tous partie de la même région, le Caucase. 

Voici une photo qui montre un des nombreux temples présents en Arménie..
Le temple d’Haghartsin en Arménie

Informations générales

Langues

Chaque pays du Caucase à sa propre langue, mais pratiquement tous les habitants parlent russe en plus de leur langue maternelle. A savoir que le Caucase était une région de l’ex-URSS. L’anglais est beaucoup parlé par les jeunes gens et dans les grandes villes, mais plus vous vous éloignerez des centres urbains, plus les locuteurs anglophones se feront rares. Bon après comme partout, on arrive très bien à discuter avec des gestes et des sourires !

Argent

Encore une fois, chaque pays possède sa propre devise, le Lari en Géorgie, le Dram en Arménie et le Manat en Azerbaïdjan. Le plus simple est de retirer de l’argent dans les bancomats des banques nationales. Elles vous chargeront en général moins de commission que les autres banques. Si vous préférez changer de l’argent à votre arrivée, les dollars ou les euros sont acceptés dans quasiment tous les bureaux de change. Méfiez-vous juste des taux de change, parfois très variable selon les endroits.

Les cartes bancaires sont assez bien acceptées dans les magasins, restaurants, logements ou encore tours opérateurs. Mais, je vous conseille tout de même d’avoir un peu de liquide avec vous au moment où vous quittez les centres urbains! 

Prises électriques

Si vous êtes un habitant des pays européens, aucun problème : ce sont les mêmes prises. Pour les Suisses, vos prises à deux fiches fonctionneront très bien. Par contre pour vous les habitants du continent nord-américain, un adaptateur européen sera nécessaire.  Pour les connaisseurs, ce sont des prises de type C/F.

Une image qui montre les différents styles d'immeubles présent à Batumi en Géorgie.
Batumi, Géorgie

Périodes de voyage

Tout dépend des activités que vous souhaitez pratiquer, mais la Géorgie, l’Azerbaïdjan et l’Arménie peuvent être visités tout au long de l’année. 

L’hiver

Parfait si vous aimez les paysages enneigés et le froid. Les trois pays possèdent de très belles stations de ski et sont aussi le royaume des adeptes de ski de randonnée. Les températures restent tout à fait supportables en hiver, entre 0-15°C selon où vous vous trouvez. Par contre, si vous vous aventurez dans les montagnes, les températures descendent très vite et peuvent facilement atteindre les -15°C. 

Le printemps

Une des meilleures saisons pour découvrir le Caucase, car les températures commencent à devenir parfaites pour les activités extérieures et la grosse saison touristique n’est pas encore de retour. Par contre, c’est à ce moment de l’année que les précipitations sont les plus abondantes. 

L’été

La haute saison pour le Caucase et aussi la période la plus chaude de l’année, les températures peuvent facilement frôler les 35°C à certains endroits. Par contre, c’est parfait si vous souhaitez vous prélasser au bord de la mer et profiter du soleil !

L’automne

C’est pour ma part le meilleur moment pour partir à la découverte de cette région. Les températures ne sont ni trop chaudes ni trop froides et elles vous permettront de visiter au mieux le Caucase. C’est la période idéale pour partir découvrir les montagnes, mais aussi pour se baigner dans le Mer Noire. Les températures varient entre 10 et 25°C selon les endroits et les précipitations y sont assez rares !

Voici une photo qui a été prise sur la place centrale de Yerevan en arménie.
Place de la République, Yerevan, Arménie

Formalités

Visa ou non

Il n’existe pas de règle générale pour les pays du Caucase. Chacun fait un peu comme il veut. Mais dans tous les cas, le passeport est de rigueur. A savoir que si vous comptez vous rendre en Arménie et Azerbaïdjan durant le même voyage. Il est fort possible qu’à la douane on vous demande ce que vous faisiez dans l’autre pays. Ces deux pays n’entretiennent pas les meilleures relations du monde. Sachez aussi que la frontière entre ces deux pays est fermée. Donc, il faut transiter par la Géorgie.

Azerbaïdjan

Commençons par l’Azerbaïdjan. Pour découvrir ce pays, il est nécessaire de demander un E-Visa directement sur le site officiel, disponible pour plus 95 pays (Suisse, France, Canada, Belgique et j’en passe). Vous pouvez retrouver la liste complète sur le site de l’immigration azerbaidjanaise. La demande de visa dure entre 1 et 3 jours et coûte 25 USD. Sachez que vous pouvez aussi demander un visa dit d’urgence qui sera lui traité en quelques heures. Le prix de celui-ci par contre est de 51 USD.

Géorgie

La seule formalité nécessaire est un passeport valable pour au minimum 6 mois pour les résidents des pays de l’espace Schengen et pour le Canada par exemple. Certains pays par contre ont besoin d’un E-visa. La demande se fait sur le site officiel et celui-ci vous reviendra à une vingtaine de dollars.

Arménie

Dernier pays du Caucase, l’Arménie. Pour les Suisses et les Européens, seul un passeport valable au minimum 3 mois à compter de la sortie du pays est nécessaire. 

En ce qui concerne les Canadiens et d’autres nationalités, il vous sera nécessaire de demander un E-visa sur le site officiel de l’immigration. Pour un séjour jusqu’à 21 jours, le visa coûte 10 USD. 

Je vous conseille, si vous avez le moindre doute sur la nécessité d’un visa pour un de ces pays, d’utiliser le site https://fr.ivisa.com. Il vous donnera toutes les informations nécessaires afin de savoir si oui ou non vous avez besoin d’un titre de voyage particulier. 

Mes informations ont été écrites en octobre 2019 et peuvent, selon le moment de votre lecture, ne plus être d’actualité !

Vaccins

Pour séjourner dans le Caucase aucun vaccin n’est exigé. Les vaccins de base restent toutefois fortement conseillés, mais je vous rassure, personne ne vous demandera rien. 

Se déplacer

Le système de transport dans le Caucase fonctionne très bien et est très varié selon l’endroit où vous souhaitez vous rendre. Il est en général peu onéreux et assez sûr.  Il existe de multitude de connections à travers tous les pays et même à l’international. 

Voici une image qui montre les différents moyens de locomotions dans le caucase.
Marshrutka à Yerevan en Arménie

Marshrutka 

Le moyen de locomotion le plus populaire à travers le Caucase est sans aucun doute les marshrukta. Ce sont de minibus qui vous transporteront dans un peu près tous les endroits possibles et inimaginables. Leur prix sont généralement les plus bas du marché. Pour les utiliser, le plus simple est de se rendre à la bonne gare routière. Il se peut que dans les grandes villes, il existe plusieurs gares routières, donc renseignez-vous auprès de locaux. Ils sauront vous dire où vous devez vous rendre. Une fois sur place, il vous suffira de trouver la marshrukta qui vous amènera à un votre destination finale. N’hésitez pas à demander autour de vous, car les panneaux sont très rarement écrits en alphabète latin. 

Bus 

Restons dans le monde du transport avec les bus et minibus longues distances dirons- nous. Ces véhicules vous permettront de parcourir de plus longs trajets et parfois dans un plus grand confort. Je vous conseille, afin d’être sûr d’obtenir une place, de vous rendre un à deux jours avant le départ au guichet de bus pour acheter votre ticket. Ces guichets se trouvent en général dans les gares routières, mais vous pouvez aussi en trouver dans les différentes compagnies de voyage dans les villes.

Trains 

Un autre moyen de transport assez commun dans cette région du monde est le train. Il en existe de nuit comme de jour et ils vous amèneront aux quatre coins du Caucase. En général, les trains de nuit sont encore de l’époque de soviétique avec un confort très spartiate, mais ils vous permettront de vivre une expérience inoubliable. Mais, ne vous inquiétez pas, il existe aussi de magnifiques trains avec le wifi sur certains tronçons. 

Plusieurs trains de nuit permettent de relier les différentes capitales du Caucase, le passage de frontière se passant dans le train et ils sont très sûrs.

Métros et bus de villes

Vous trouverez des métros à Yerevan, Tbilissi et Bakou. Ils sont très simples d’utilisation et coûtent en général entre 0.10-0.20 UDS par trajet. Il vous suffit de vous procurer une carte disponible dans toutes les stations et de la charger. 

En ce qui concerne les liaisons en bus, c’est assez simple d’utilisation. Ils possèdent tous un numéro différent. Donc du moment où vous connaissez le numéro et que vous savez où vous souhaitez vous arrêter, c’est tout bon. Les gens ne vont pas vous manger, n’hésitez pas à leur demander quel bus et quand vous devez sortir ! Ils seront même ravis de vous aider !

Stop

Arrêter les voitures sur les bords des routes du Caucase, rien de plus facile ! Je n’ai jamais eu à attendre plus de 10 minutes au bord de la route, pour les fois quelques fois où j’ai fait de l’autostop. Si vous parlez ou voyagez avec des personnes parlant russe, c’est d’autant plus facile. 

Taxi

Deux grands groupes de taxis sont disponibles, les officiels et ceux de type Uber. Bon, il en existe un troisième groupe, les non-officiels, que je vous conseille de ne pas utiliser, car souvent ils proposent des prix plus chers et ils ne sont pas forcément très sûrs. 

Les taxis officiels possèdent le signe TAXI sur le toit donc facilement reconnaissables. Il vous suffit de leur faire un signe du bord de la route pour qu’ils arrêtent.

Uber ne fonctionne pas dans cette région du monde. Mais tous les pays possèdent un équivalent et ici il s’agit de Yandex Taxi

Budget

Le budget reste un peu près le même pour les trois pays. Si vous voyagez avec un petit budget comptez entre 20-40 UDS par jour et plus vous augmentez dans les prestations, plus votre budget augmentera en proportion. 

Par exemple, un repas dans un resto local revient à peu près 2-3 UDS et les portions sont en général très généreuses. N’hésitez pas à demander qu’on mette les restes de vos assiettes dans une box. C’est très commun dans le Caucase. Une nuit dans une auberge de jeunesse vous coutera entre 3-15 USD selon vos choix. 

Pour ma part, mes dépenses quotidiennes variaient selon les jours, mais en moyenne elles ne dépassaient pas les 35 UDS excursions et transports compris.

Voici une photo prise à Batumi en Géorgie sur une place centrale qui se situe dans le Caucase.
Batumi, Géorgie

J’ai adoré partir à la découverte du Caucase, une région juste magnifique peuplée de gens avec un cœur énorme et surtout connaître ce mélange de cultures entre l’Europe et la Russie. 

D’autres articles arrivent tout prochainement pour vous faire découvrir mes endroits préférés et partager mon expérience avec vous !

Et vous, avez-vous déjà visité le Caucase ?


Vous appréciez cet article et vous souhaitez le retrouver facilement, enregistrez-le sur Pinterest !

L'image qui sert de partage pour les réseaux en sociaux.

Laisser un commentaire