Allemagne Voyage

Mémorial d’Oranienbourg-Sachsenhausen

Hola todos,
J’ai décidé de partager avec toi, aujourd’hui, un lieu qui m’a énormément marquée par son histoire et aussi son ambiance si particulière. C’est le le mémorial du camps d’Oranienbourg –Sachsenhausen en Allemagne qui fait aujourd’hui la une de cet article. Il était l’un des principaux camps nazis durant la deuxième guerre mondiale. Je reviendrai plus bas sur l’histoire de ce lieu. Bien sûr, dans les grandes lignes, car comme tu le sais je ne suis pas prof d’histoire

Localisation et accessibilité

Pour commencer, il faut savoir que ce camp de concentration se situe à 30 km au nord de Berlin dans la petite ville de Oranienbourg. Il est donc facilement accessible depuis Berlin. Il existe deux grandes options. Soit tu peux prendre le S1 jusqu’à la gare d’Oranienbourg ; ce train dessert plusieurs gares ferroviaires du centre de Berlin, tel que Potsdamer Platz ou à Brandenburger Tor. Le trajet dure une cinquantaine de minutes et te coutera environ 8 USD/CHF aller-retour. La deuxième possibilité est de prendre le RE 5, un train un peu plus rapide, au départ de la gare centrale de Berlin ou de la gare de Potsdamer Platz. Ce trajet varie entre 30 et 40 minutes pour environ 15 CHF/UDS aller retour. 

Une fois arrivé à la gare de Oranienbourg, un bus te conduira à l’entrée du camp, mais celui-ci ne passe qu’une fois par heure. Pour info, c’est le bus numéro 804. L’autre option est de marcher jusqu’à l’entrée, ce qui prend une vingtaine de minutes par un chemin très bien indiqué. En tout cas, je ne me suis pas perdue !

La visite du mémorial est gratuite, mais il existe la possibilité de prendre un guide pour 15 Euro. 

Le mémorial

Maintenant entrons dans le vif du sujet. Le camp de concentration de Oranienbourg-Sachsenhausen fut construit en 1934 et a libéré par l’armée rouge en 1945. Selon mes recherches, on estimerait qu’environ 80’000 personnes sont décédées et plus de 200’000 emprisonnées dans ce lieu. C’est aussi un des premiers camps construits en Allemagne. Actuellement, il reste quelques bâtiments encore en état pour te montrer comment était le lieu à l’époque. Les emplacements des baraques détruites ont été marqués au sol pour montrer l’ampleur du site. Il y a bien le bâtiment central avec le fameux portail. Le mémorial se compose de 10 baraques présentant des expositions sur la vie du camp et ses aspects majeurs.  Ces expositions sont très bien faites avec des panneaux explicatifs, des reconstructions et aussi de véritables objets d’époque. Dans un des bâtiments, tu pourras voir une exposition de photos extrêmement touchantes.  

Mais, tu verras, le simple fait de te promener sur le site te donne les frissons. 

panorama du camp de d'oranenburg

Mon ressenti

Lorsque j’ai visité le camp de Oranienbourg, le temps était couvert, un peu pluvieux et surtout froid. Cela a rajouté à ma visite une ambiance encore plus pesante que celle déjà ressentie sur le lieu. J’ai trouvé très instructifs les différents musées du site et aussi les panneaux explicatifs qui permettent de bien comprendre l’histoire de ces lieux. Ce qui m’a particulièrement marquée fut les marques au sol qui montraient les emplacements des anciennes baraques, maintenant détruites, et surtout de m’imaginer la vie des gens emprisonnés ici.
Je pense qu’après une telle visite, on ne ressort pas la même personne. On prend la vérité sur cette période d’histoire en pleine figure. 

Mes conseils

Comme je le dis plus haut, il s’agit d’un lieu chargé d’histoire qui vaut la peine d’être visité. J’en ai pas énormément mais si je devais en choisir un. Cela serai de profiter d’aller visiter le mémorial si tu es dans les alentours de Berlin, car ce site n’est vraiment pas loin et c’est une expérience à vivre!

Image du camp de concentration d'orannenburg

Nous voilà à la fin de cet article qui j’espère t’aura amené des réponses à certaines de tes questions. Peut-être même qu’il t’aura donné envie de partir à la découverte de ce lieu historique. Il en vaut vraiment la peine et il s’agit d’une partie de notre histoire que nous ne devons pas oublier !

N’hésite pas, si tu as encore des questions ou des remarques, à me les transmettre. Je suis là pour t’aider !

Laisser un commentaire